Les lecteurs de Point de Mire connaissent déjà Olivier Bizon et 1875 Finance, (voir notamment PdM no 33, été 2008 et no 35 hiver 2008). La société est l’un des principaux acteurs sur la scène de la gestion indépendante à Genève. Créée en 2006 par une équipe de professionnels reconnus, elle se consacre à deux axes d’activité: la clientèle privée et le multi family office. Classée par Bilan parmi les 50 meilleures PME helvétiques, 1875 Finance gère environ 5 milliards de francs. Dans le classement Bloomberg des multi-family offices, elle se hisse au 29e rang mondial et au 1er rang suisse pour ce qui est de la moyenne des avoirs gérés par famille (cf Bloomberg Markets September 2012).

Date: 14.03.2012

“La gestion d'avoirs gris se vend à zéro”

A vendre: portefeuille d’avoirs non déclarés d’Europe. Prix: zéro, pourrait afficher la rubrique «petites annonces» de la place financière helvétique. Alors que la Suisse s’éloigne du modèle de gestion non déclarée d’avoirs transfrontaliers (offshore), et que le Conseil fédéral, dans le cadre de sa «Weissgeld Strategie», souhaite voir à terme les acteurs de la place renoncer entièrement à l’argent gris, on assiste à un brusque déclin de la valeur d’entreprise des gérants traditionnels sur le marché des acheteurs.

Date: 15.03.2010

“Nos autorités doivent mieux défendre la sphère privée”

Associé-gérant et cofondateur de 1875 Finance, François-Michel Ormond affiche plus de quarante ans de carrière dans la gestion de fortune. Une expérience qui lui confère un regard aiguisé sur le métier et sur les soubresauts dont il est l’objet avec la crise financière. Il défend la structure de gestionnaire indépendant, la plus à même de répondre aux exigences de proximité du client. Interview.

Date: 16.12.2008

“Comment être un gérant de fortune innovateur et s’ancrer dans la tradition financière genevoise?”

Point de Mire avait déjà rencontré les dirigeants de 1875 Finance, cette société qui joue avec bonheur l’équilibre entre finance de pointe et tradition. En effet, si elle est résolument tournée vers des méthodes de management et de gestion des actifs sophistiquées, elle est solidement ancrée dans la tradition genevoise de défense du patrimoine, 1875 étant l’année où l’arrière grand-père de l’un des fondateurs, François-Michel Ormond, créait une des toutes premières sociétés de gestion indépendante. Nous avons voulu interroger l’un de ces fondateurs, que nombre de gérants indépendants à Genève connaissent fort bien, Olivier Bizon. Il nous parle de son entreprise, de ses convictions professionnelles, de sa propre carrière et, en connaisseur particulièrement avisé, de ses confrères.
Le parcours professionnel de notre interlocuteur et de ses associés explique pourquoi, paradoxalement, 1875 Finance est à la fois une compagnie innovante et un gardien de la tradition financière genevoise.